Défi Predator Sud Caderousse - Compte rendu de la compétition par Jean-Philippe Lalubin

Défi Predator Sud Caderousse - Compte rendu de la compétition par Jean-Philippe Lalubin

25/10/2010

 

Dimanche 17 Octobre, le temps n’est pas de la partie. Le mistral souffle depuis plusieurs jours et aujourd’hui encore, nous avons des rafales de vent qui atteignent les 85 km/h. La température de l’eau a aussi chuté. Tous les compétiteurs ont délaissé les tee-shirts, les shorts et les tongs pour enfiler leur grosse tenue d’hiver. Dans de telles conditions, difficile de trouver la motivation pour pêcher pendant 7 heures…

 

Dés le début de l’épreuve, nous décidons de nous focaliser sur un petit muret immergé. Celui-ci est recouvert d’herbiers ce qui permet ainsi de le distinguer assez facilement. Mais, comme la zone se trouve exposée au vent, sa localisation devient un peu plus délicate. Toutefois, grâce à notre moteur électrique Minn Kota Edge 50 lb, nous pouvons maintenir une dérive correcte et suivre plus aisément l’obstacle immergé. Nous adoptons alors la stratégie suivante à savoir : Greg pêchera lentement en utilisant un Sligo 4’’ monté sur une Racing Jig Head en 5 g. Pour ma part, je prospecte les alentours du muret avec un Trago Vib 3/8oz ceci tout en gardant un œil sur notre échosondeur Humminbird 987C SI afin de localiser un banc de perches.

 


Rapidement c’est d’ailleurs une perche que nous mettrons au vivier. Quelques instants plus tard, c’est un black-bass maillé qui succombera à la blade. Mais malheureusement il se décroche. Bad Luck !!

 Le ciel se couvre, le vent forci. Greg troque sa jig head pour un spinner Venator ½oz double willow. Ce choix va vite se révéler payant car quelques instants plus tard, il remonte un Brochet d’environ 70 cm, mais ce dernier se décroche à son tour. VERY BAD LUCK !

 Sans nous décourager, nous décidons de faire quelques dérives sur la zone. Notre choix se montre payant puisque Greg se retrouve  nouveau à la lutte avec un brochet qui va prendre la direction de notre vivier en attendant qu’il soit mesuré puis ensuite relâché. Transis de froid,


Nous décidons cette fois de nous réfugier dans une zone abritée du vent. Nous pêchons avec un Trgo Vib  dans à peine un mètre d’eau et nous ferrons un joli black bass de 45,2 cm. AU moment où nous allons le faire mesurer, nous apprenons que l’équipage composé de Frau/Rapin a fait mesurer 3 poissons et qu’au cumul des points, nous sommes devant eux de 9 petits centimètres. Tout peut donc se jouer dans les deux dernières heures. Nous décidons ensemble de retourner sur la zone où nous avons attrapé les brochets pour essayer de creuser l’écart avec nos poursuivants. Nous réussissons à pêcher convenablement la zone bien que le vent soit assez puissant. Ceci grâce à notre moteur électrique arrière Minn Kota 45 lb. Nous nous déplaçons facilement et nous évitons de multiplier les allées venues. Greg touchera alors malheureusement deux poissons non maillés.

 La compétition se termine et nous nous faisons devancer par l’équipage Frau/Rapin qui ont prit deux carnassiers de plus que nous. Ils réussirent à faire leur quota et remportent cette manche. Nous accrochons une belle deuxième place devant l’équipe De Grégorio/Ly.

Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. Ils nous permettent également de personnaliser votre expérience Navicom.
Cliquez ici pour en savoir plus.