Side Imaging™, toujours plus d'adeptes

Side Imaging™, toujours plus d'adeptes

11/07/2008

Il faut oublier ce que l’on sait d’un sondeur classique pour interpréter ce nouveau type d’images.

Plus aucun détail ne leur échappe, et ils nous livrent de véritables photos du fond. Les pêcheurs sont bien sûr les premiers concernés par ces appareils, mais aussi les chasseurs d’épaves qui ont été bluffés par le détail des images, de même que les pompiers et la gendarmerie pour leurs opérations de recherches sous-marines.

Pour l’aspect technique, le Side Imaging™ est basé sur l’interprétation des échos d’une sonde comportant deux faisceaux non coniques de 86° chacun en latéral et très fins en longitudinal. La sonde travaillant à 455 kHz a peu de pouvoir de pénétration dans l’eau, mais en contrepartie, une définition très importante. La sonde complète dispose de deux cônes plus classiques dont un de 20° à 200 kHz, et un de 60° à 83 kHz.

L’idéal est donc de travailler sur des fonds de 20 mètres, bien que des résultats probants aient étés obtenus jusqu’à 30 mètres. Il faut ensuite faire une route rectiligne à une vitesse constante de 2 à 3 nœuds afin d’éviter les distorsions.

Le Side Imaging™ est installé sur des combinés car une position précise grâce au GPS est nécessaire pour calculer l’image. Chasseurs d’épaves
Depuis quelques mois, l’association « l’Expédition Scyllias » utilise un combiné Humminbird Panoramic 997cx-SI.

Les membres de l’association ont été séduits dès leur premier essai en baie de Lorient où ils ont pu observer l’épave de l’Isère, navire qui a transporté la statue de la Liberté à New-York. L’excitation dans le groupe leur a fait multiplier les campagnes, et leurs dernières observations de l’Armorique à Landévennec sont étonnantes.

Pêche
Cette technologie a évidemment séduit nombre de plaisanciers et de compétiteurs. Didier Courtois, par sa renommée dans le milieu et une très bonne communication n’est pas étranger à ce succès. Mais plus simplement, les fonctions et les prestations offertes par ces appareils sont incomparables et ne passent pas inaperçues pour ce public sensible aux performances.

Les sondeurs Side Imaging offrent en effet des images d’une qualité proche de la photographie qui révèlent la structure et la topographie des fonds, et permettent même d’observer directement les poissons. Avec une couverture de 160°, ces appareils permettent de prospecter rapidement une aire très étendue, avec des images simple à interpréter, aidant à repérer aussi rapidement les coins de pêche les plus prometteurs.

Les résultats sont si probants que certains pêcheurs professionnels se sont laissé séduire. Le Side Imaging supporte en effet la comparaison face au matériel professionnel.

Quelques liens web :
* Site de Didier Courtois - Des captures d'images de sondeurs.
* Site de la revue Carnassiers - Reportage sur le Side Imaging.

Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. Ils nous permettent également de personnaliser votre expérience Navicom.
Cliquez ici pour en savoir plus.