Derrière l'écran (2ème partie) par Antoine Gonzalez

Derrière l'écran (2ème partie) par Antoine Gonzalez

29/05/2018

Sur la première partie de «Derrière l'écran» je vous avais parlé de l'utilité d'avoir un écho sondeur pour traquer nos poissons favoris. Pour utiliser au mieux votre appareil, il faut apprendre au fil des parties de pêche à interpréter correctement les images retransmises sur votre écran. Que ce soit pour la pêche de la carpe ou bien pour celle du silure, la recherche des bons spots commence par le balayage de la zone choisie avec votre embarcation.

Ici, avec mon hélix 7, c'est en mode 2D que je commence à rechercher mes spots. Tout d'abord, je fais des passages perpendiculaires à la berge. Dès que des zones me paressent conformes à mes attentes, je tourne autour jusqu'à que je trouve des fonds propices (fond dur ou mi-dur) pour mettre en place mon amorçage.

Et comme on peut voir sur l'écran, sur cette zone se trouve deux cassures nettes, des obstacles posés sur le fond et de l'activité de poissons.

 

 

Avec un tel biotope, l'amorçage et la mise en place des montages peut commencer.

Ici, une fois de plus le travail de recherche réalisé avec mon hélix 7 a contribué à la réussite de cette session.

Quelque soit le type d'eau, l'écho sondeur va être un outil d'exception.

Sur d'autres secteurs de pêche, le mode 2D ne suffit pas pour analyser correctement les fonds et là, le mode Down Imaging va se révéler être une fonction indispensable.

La suite prochainement sur Derrière l'écran...

Retrouvez la 1ére partie de «Derrière l'écran» dans un article précédent de  décembre 2017 ICI

À bientôt,

Antoine Gonzalez.

 

Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. Ils nous permettent également de personnaliser votre expérience Navicom.
Cliquez ici pour en savoir plus.