AFCPL D2 Gand Large 23/24 mai 2009

AFCPL D2 Gand Large 23/24 mai 2009

26/05/2009

Les 23 et 24 mai 2009 avait lieu la première étape de l’année de l’AFCPL Tour 2009 en Division 2, circuit bateau.

28 équipes se sont rencontrées au Grand Large près de Lyon, et l’équipe Fileppi/Roulet s’y est très bien classée.
Arnaud nous livre une chronique qui débute au pré-fishing :

« En vue de la première compétition de pêche aux leurres de Division 2 du circuit AFCPL qui avait lieu au Grand Large sur le Rhône en agglomération de Lyon (69), j’avais organisé un entrainement sur le secteur de compétition quinze jours auparavant.
Les pré-fishing et entrainements, sont tout d’abord conçus pour repérer les lieux de pêche et connaître au mieux l’environnement, les structures, les substrats et le comportement des poissons. L’arme absolue des entrainements est le sondeur et à fortiori le combiné sondeur/GPS Side Imaging™.

Laissez-moi vous dépeindre le tableau, le Grand Large est un plan d’eau sur le Rhône qui mesure 90 hectares pour une profondeur n’excédant pas 3,80M. Les fonds sont relativement plats et recouverts d’herbiers. Certains montent même jusqu’en surface. Il y a plusieurs variétés d’herbes et certaines abritent plus de poissons que d’autres.

Autant vous dire que passer le sondeur dans ce type d’eau peu profond, et qui de plus est transparente et remplie d’herbiers, ne sert à rien. Cependant avec des lunettes polarisantes on trouve facilement des trouées et à l’aide du GPS et de l’antenne 50 canaux il est très aisé de marquer ces postes et de les retrouver en navigation pour les pêcher.

Une fois le plan d’eau cartographié il nous reste le canal du Rhône large de 140 à 200 m par endroit. Là le sondeur Side Imaging™ va révéler tout son intérêt. Je vais pouvoir localiser les plaques de gravier, les secteurs de vase et limon qui sont certainement moins sujets au courant, les herbiers de bordure, des arbres immergés, des structures comme de vieux murs et d’anciens chemins ou d’anciennes routes. Je vais aussi sonder toutes les piles de ponts pour reconnaître les radiers et localiser des poissons à l’abri du courant, puis les alentours des fondations des ponts pour identifier des blocs de béton pouvant abriter des bancs de perches. Par contre je n’avais pas imaginé découvrir à proximité plusieurs cimetières de voitures abritant des silures.

Le jour de la compétition les organisateurs nous annoncent une navigation à 6 km/h au moteur thermique, cela n’a pas grande importance car de toute façon la pêche dans le Grand Large consiste en de longues dérives conduites au moteur électrique. Et dans ce cas les moteurs Minn kota vont se révéler tout particulièrement efficaces grâce d’une part à leur autonomie mais aussi grâce à la forme spécifique de leur hélice anti-herbe, livrée de série. De plus en donnant un cap à l’Auto-pilot et en programmant une vitesse de déplacement lente il ne reste qu’à se concentrer sur la pêche.
Avec un bon repérage, un bon entraînement et de très bon outils tant électriques que électroniques, voilà à quoi on peut prétendre, 2ième place au classement Brochet et 3ième place au général.

Un grand merci à mon moteur électrique Terrova 80lbs 24V et à mes sondeurs GPS Side Imaging™ 1197 et 997 qui m’ont permit de pêcher dans d’excellentes conditions. »

Les cookies sont nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de notre site. Ils nous permettent également de personnaliser votre expérience Navicom.
Cliquez ici pour en savoir plus.